Créations et fabrication de meubles contemporains, marqueterie pour l’architecture 

Au coeur de la Bourgogne du sud découvrez :

LE BOIS MAGIQUE

L’éloge du  bois et ses multiples expressions

Michel Lefevre réalise depuis 50 ans des créations originales qui constituent aujourd’hui une œuvre continue et variée. Dés ses débuts, il s’implique au coté des recherches artistiques de son temps et réalise des meubles absorbant de façon particulière la relation de la forme au décor... Il travaille avec les décorateurs parisiens :Jean Royère, Renou et Génisset, Jacques Adnet et expose régulièrement avec eux au Salon des Artistes décorateurs au grand Palais avec André Bruyère.

 

Il réalise l’architecture intérieure de la B.N.P. aux Etats unis et en Europe. Il a rapproché de la peinture cet artisanat d’art difficile en lui ajoutant la coloration du bois par teinture. Sa création s’est alors ouverte aux jeux de lumière et d’espace dans de grands panneaux muraux pour des architectures prestigieuses ou intimes.

Une figuration plus onirique domine alors ses œuvres qui renouent avec l’esprit du dix huitième siècle. 

Le fondement de l’art et de tout travail manuel reposent sur le dessin, la couleur et l’admiration pour les beaux ouvrages anciens, présents et à venir : une guitare de Stradivarius, une petite architecture arabe dans le désert, le cavalier de l’Apocalypse sculpté par Françoise Mussel, la carène d’un voilier des années 60 et l’accastillage, Turner, Claude Lorrain et Niemeyer.

L’art exige de savoir broyer, coller, recouvrir d’une toile, racler, polir, faire des ornements, des mordants, de la dorure, du bruni, de la tempera,des champs, épousseter, gratter,égrainer, retailler, colorer, orner et vernir sur bois, c'est-à-dire sur panneau.

Fais que le bois soit bien sec, et si tes planches ou feuilles de bois étaient telles que tu pusses les faire cuire dans un chaudron, jamais ce bois ne se fendrait (Cennino Cennini : Le livre de l’art).

L’imaginaire du bois

L’érable, le santal citrin, le santal blanc, le bois de Caliatour, le bois de Calcédra, le bois d’amourette, la grenaille vraie, le courbaril, l’ébène noir, le sycomore, le bois tapiré, l’amarante, le corail, le vinatico, le chène. Celui de qui la tète au ciel était voisine,et dont les pieds touchaient à l’empire des morts. (La Fontaine).

 L’imaginaire de l’atelier

 La plane, le guillaume, la tarière, le tranchet, le trusquin, l’affiloir, la gouge, la varlope, la toupie. La gomme laque, la sandaraque, le benjoin, la térébenthine de Venise, l’alcool.

Dans mon grenier

Tables, bahuts, guéridons, enfilades, bureaux, meubles bar, guéridons, petits cabinets de la marquise, armoires, coffres, secrétaires, portes, tableaux de bois, marqueteries murales, une bouteille de Dom Pérignon pour le collectionneur.